Notre étude

Formation de
latérites dans la
zone intertropicale


Notre principale zone d'étude est le craton des Guyanes (Brésil, Guyane française, Suriname), mais nous avons d'autres cibles au Brésil et au Malawi (Afrique).
Image
Le projet RECA rassemble un consortium international composé de chercheurs compétents dans l'identification des sols latéritiques, les méthodes de datation, la minéralogie environnementale, la géochimie isotopique et les approches de modélisation de la formation des profils d'altération.
- Cécile Gautheron
La mission

Étude de la latérite dans la zone intertropicale


Les latérites sont des couvertures d'altération profondes de la zone critique qui occupent 80% du volume total du sol-manteau du paysage terrestre et participent de manière significative au bilan géochimique global de l'altération et de l'érosion, et à la consommation de gaz à effet de serre. Certaines études ont déjà examiné la chronologie de leur formation et de leur évolution en réponse aux forçages climatiques et géodynamiques, mais des questions importantes restent encore obscures.

Le projet RECA++ aborde les thèmes du fonctionnement et de l'évolution du climat, des océans et des grands cycles et l'évolution des surfaces continentales avec la zone critique et l'évolution de la biosphère, en reconstituant l'influence du changement climatique sur la formation des latérites. Le projet RECA++ regroupe différents groupes de recherche académiques et non académiques français, brésiliens et européens intéressés par ces questions. L'originalité du projet RECA++ est de combiner des données chronométriques, météorologiques et climatiques développées ces dernières années afin de construire un scénario complet et prédictif de la formation et de l'évolution des latérites.

Nous concentrerons nos efforts sur les régions géodynamiquement stables du Bouclier des Guyanes (Brésil, Suriname, Guyane française) et de l'Amazonie centrale, où les latérites se sont formées tout au long du Cénozoïque et peuvent être associées à des unités géomorphologiques majeures. Cependant, d'autres cibles ont été identifiées au fil du temps au Brésil et au Malawi.

Lire la suite
les détails

Que faisons-nous ?


Étape 1

L'objectif principal est la compréhension et la modélisation prédictive de l'évolution de la surface continentale, en particulier des latérites qui font partie de la zone critique. Nous étudions la formation et l'évolution des latérites, en réponse aux forçages climatiques et géodynamiques, grâce à une combinaison d'outils minéralogiques, chronométriques et géochimiques qui seront utilisés pour construire un nouveau scénario intégré de leur formation. En révélant l'enregistrement des anciennes conditions de formation, nous tracerons et quantifierons les processus d'altération en fonction du temps.

Étape 2

Cet ambitieux projet multidisciplinaire propose également de comprendre la formation en fonction du temps de diverses latérites du craton brésilien et du Malawi. Les profils latéritiques étudiés seront datés par des méthodes de datation absolue afin de révéler les épisodes d'altération depuis au moins 60 Ma. L'analyse géochimique des différents profils par des méthodes isotopiques conventionnelles et non conventionnelles de Li, Si et Fe permettra de déchiffrer les conditions d'altération spécifiques liées aux différentes étapes de la formation des latérites.

Étape 3

Pour atteindre ces objectifs, le projet RECA rassemble 5 groupes français qui auront un rôle d'expert dans le projet, 2 partenaires non-académiques avec le Service Géologique Français, et une société d'énergie, 1 groupe allemand, et 2 groupes brésiliens. Le projet regroupe maintenant d'autres laboratoires qui ont rejoint le projet depuis son démarrage permettant ainsi de nommer le projet RECA++.
L'équipe

Découvrez notre équipe !


reca-laterite-3

Recherche

Plus de 10 laboratoires internationaux travaillent dans le cadre du projet RECA++.

Gestion

Le projet est divisé en 1 tâche de communication et 5 tâches scientifiques.

Travail d'équipe

L'équipe RECA++ se réunit tous les six mois pour échanger sur les résultats du projet.
critical zone

Cibles Geologique


L'hypothèse de travail de notre groupe est que les profils de latérite enregistrent l'évolution à long terme du climat (température, précipitations) et les taux des processus d'altération/érosion. Nous concentrons nos efforts sur le bouclier guyanais, l'Amazonie centrale et le Minas Gerais, où différents sites latéritiques ont été identifiés en fonction de leur situation géomorphologique et de leur âge potentiel ancien, c'est-à-dire jusqu'à quelques dizaines ou centaines de millions d'années. Un autre site en Namibie a également été étudié.
the news

See what we are up top.

Informations

Reca Laterite en
un clin d'oeil.


Chercheurs
0
Lieux
0
Zone Tropicale
0%